Le service

Ce sujet a pour but de regrouper différents services et de les expliquer, en détaillant l’objectif du service, l’action sur la balle, le placement du 2ème rebond et les remises les plus courantes.

I.Le service lifté

1-Objectif:
Il s’agit de perturber l’adversaire par un effet qui provoque une accélération de la balle au moment du rebond. De plus, celle-ci va monter après avoir touché sa raquette.

2-Action sur la balle:
La balle est frottée de bas en haut et/ou d’arrière en avant en passant par-dessus, le but étant d’imprimer le plus de rotation possible.

3-Placement:
Le service peut être effectué sur toute la table mais l’objectif diffère en fonction de la longueur. Si il est court, il est souvent associé à un effet latéral et seul l’effet peut perturber l’adversaire. Lorsqu’il est long, le but est plutôt de surprendre, mais pour ceci il vaut mieux le placer « au coude », ou au contraire le plus loin possible de l’adversaire. Dans ce cas on peut y ajouter un effet latéral, mais c’est moins courant à cause de la diminution de vitesse que cela entraîne.

4-Remises les plus probables:
Généralement l’adversaire effectue un « bloc » en mettant simplement sa raquette en opposition ou en rentrant dans la balle, mais il n’applique pas d’effet à celle-ci. Le seul effet présent dans sa remise est celui que vous avez mis au service, dans une moindre mesure.

II.Le service coupé

1-Objectif:
Ce service peut être réalisé dans plusieurs optiques:
– Empêcher l’adversaire d’attaquer à plat (=smash); à l’inverse, il peut attaquer en topspin (=balle liftée).
– Lui faire commettre une faute: après avoir touché sa raquette, la balle va fortement descendre, et s’il a un angle trop fermé, elle ira dans le filet.

2-Action sur la balle:
La balle est frottée de haut en bas et/ou d’avant en arrière en passant en-dessous, le but étant d’imprimer le plus de rotation possible.

3-Placement:
Un service coupé est presque toujours court, pour empêcher l’adversaire de prendre l’initiative avec un topspin. Il est très souvent associé à un effet latéral. Un service coupé court bien réalisé (très court, beaucoup d’effet, balle basse) obligera l’adversaire à relever la balle pour passer le filet, et offrira un point facile au serveur.

4-Remises les plus probables:
Majoritairement un service coupé court reviendra coupé et d’une longueur moyenne. Une autre remise est courante, mais plus difficile à réaliser, c’est le flip (petite claque liftée ou non sur balle courte). Si le service est long, il y a de fortes chances que la balle revienne en topspin (attaque liftée), c’est pourquoi il est peu recommandé de l’effectuer long.

III.Le service marteau

1-Objectif:
L’objectif ici est de gêner l’adversaire par un fort effet latéral, qui l’empêche de placer la balle où il le veut, et peut même l’amener à faire une faute. Par ailleurs, un des avantages de ce service est de pouvoir facilement masquer un effet lifté, coupé, ou juste latéral, simplement en touchant la balle à différents moments du geste.

2-Action sur la balle:
La balle est frottée de gauche à droite dans le cas d’un service marteau coup droit. Comme le nom l’indique, il faut effectuer un geste semblable à celui que l’on produit pour taper avec un marteau. Afin de mettre le plus d’effet possible, je recommande de vraiment insister sur la vitesse de poignet. Il est aussi préférable de fléchir ses jambes pour être au niveau de la table, et ne pas servir trop haut.

3-Placement:
Comme pour le service lifté, le placement dépend de l’objectif. Lorsqu’il est long, il est plutôt accompagné d’un effet lifté et son but est de gêner l’adversaire non seulement par l’effet mais aussi par le placement qui peut le surprendre. Dans le cas d’un service marteau court, celui-ci est souvent combiné à un effet coupé et le but est de gêner l’adversaire uniquement par l’effet. Certes, un placement vraiment judicieux peut aussi gêner, mais moins.

4-Remises les plus probables:
Pour ce service, l’adversaire se concentrera sur l’effet latéral et essaiera d’en tenir compte pour remettre une balle sur la table et correcte. Il aura du mal à lire l’effet lifté ou coupé et il peut faire des fautes de hauteur (filet ou sortie). Attention cependant, si votre service est long il risque d’attaquer en topspin.

IV.Le service latéral

1-Objectif:
Comme pour le service marteau, le but est de gêner l’adversaire par un fort effet latéral, qui l’empêche de placer la balle où il le veut, et peut même l’amener à faire une faute. Par ailleurs, un des avantages de ce service est de pouvoir facilement masquer un effet lifté, coupé, ou juste latéral, en changeant légèrement d’inclinaison de raquette.

2-Action sur la balle:
Celle-ci est frottée de gauche à droite dans le cas d’un service latéral revers. On peut aussi l’effectuer en coup droit (de droite à gauche), le plus souvent en position de pivot (un des services les plus utilisés en compétition). Le geste s’effectue avec la tête de raquette en bas, il faut frotter la balle en passant sur le côté de celle-ci. L’utilisation du poignet n’est pas obligatoire, certains s’en servent et d’autres non. En général, si vous utilisez le poignet, la balle sera plus courte.

3-Placement:
Effectué en coup droit, il est très souvent court et dans le revers, parfois associé à un effet coupé. Il est plus difficile de le faire en ligne droite lorsqu’on sert en pivot. Il peut aussi être joué façon « bombe » (voire ci-dessous), tout en gardant de l’effet latéral.
Effectué en revers, on peut le placer sur toute la table, court ou long, coupé ou lifté, mais je recommande peu de le faire long et coupé.

4-Remises les plus probables:
Court, la remise sera souvent une poussette. Long, vous risquez d’être attaqué en topspin.

V.Le service bombe ou frappé

1-Objectif:
Surprendre l’adversaire par un service rapide et gênant par son placement.

2-Action sur la balle:
Le serveur frappe la balle d’un coup sec et rapide. La tête de raquette est le plus couramment en bas et il est plus facile d’abaisser ses doigts sur la palette. Je recommande, au début, de s’entraîner à réaliser le bon geste dans la diagonale revers en faisant sortir la balle avant le deuxième rebond. Lorsque vous sentirez le geste acquis, vous pourrez réduidre progressivement la longueur jusqu’à viser un carré de 10cm sur 10cm dans le coin de la table.

3-Placement:
Comme dit plus haut, ce service est souvent réalisé dans la diagonale revers, on peut aussi le faire en ligne droite. Pour cela, il faut fortement réduire la longueur de balle, sinon celle-ci sortira. De manière générale, le serveur doit jouer le plus près possible de la ligne de fond adverse pour l’obliger à reculer. Variez la position mais ne le placez jamais en plein coup droit ou en plein revers, sans quoi il n’aura plus d’intêret. Ce service étant fait pour surprendre, ne l’utilsez pas trop souvent.

4-Remises les plus probables:
En général, votre adversaire mettra simplement sa raquette en opposition (=bloc). Si il parvient à anticiper le service, ou si celui-ci est trop lent ou mal placé, il peut tenter d’attaquer à plat ou de bloquer activement (=remise rapide).

VI.Le service rentrant

1-Objectif:
L’objectif premier de ce service est d’empêcher l’adversaire de lire l’effet et le pousser à la faute.

2-Action sur la balle:
Tout d’abord, il faut savoir que le geste demande une grande souplesse de poignet, c’est pourquoi ce service n’est pas à la portée de tout le monde et il faut beaucoup d’entraînement avant de le maîtriser. Pour effectuer un rentrant, le joueur se place en position de pivot. Il est beaucoup plus simple à réaliser en lachant le manche et en tenant la raquette par la palette, le pouce du côté coup droit et les autres doigts du côté revers, afin d’avoir une plus grande liberté de mouvement avec le poignet. Vous l’aurez compris, c’est ce dernier qui fait le plus gros du travail. Après avoir lancé la balle, il doit se recroqueviller vers vous puis se déplier rapidement. La balle doit être touchée pendant cette deuxième phase. À noter que son effet est latéral, mais il peut énormément être varié selon l’inclinaison de la raquette. Par exemple: si votre face coup droit est tournée vers le haut et que vous frottez la balle par dessous latéralement, il sera dévié, ainsi la trajectoire sera très influencée par l’effet, mais lorsque l’adversaire jouera sa remise, la direction de la balle qu’il enverra sera moins bouleversée. Le serveur peut aussi ajouter un effet coupé ou lifté en passant au-dessus ou en-dessous de la balle en avançant.

3-Placement:
Ce service est presque toujours court, car long il est risqué et inutile. Les variations de placement sont assez faciles à mettre en oeuvre.

4-Remises les plus probables:
Si le serveur joue court, la remise sera le plus souvent à mi-longueur, ou courte. Attention cependant, l’adversaire peut tenter un flip.

De manière générale, essayez un peu tout, sélectionnez, personnalisez vos services.
En match, la clé de services efficaces, c’est varier.

En savoir plus sur http://www.tennis-de-table.com/forums/Techniques et tactiques
Les différents services: astuces, conseils…